Unreal Engine 5 et PS5 : C’est beau, mais…

C’est le cassage d’Internet du jour. Une démo technique PlayStation 5 présentée en temps réel vient défrayer la chronique, ou comment continuer cette partie de poker avec Microsoft et sa prochaine Xbox Series X.

Chaque adversaire y va de ses annonces tout en restant à tâtons histoire de se jauger mutuellement.
Si du côté de Redmond on a pris une certaine avance niveau communication, le japonais ne se laisse pas distancer avec la présentation quelque peu longuette de Mark Cerny et celle de la nouvelle manette DualSense.

Aujourd’hui, Sony ( Ou plutôt Epic Games ) marque le coup avec cette impressionnante démo qui fait parler d’elle. Les commentaires sont dithyrambiques ; celle qui est dite comme moins puissante muscle le jeu en profitant de l’annonce d’Epic et veut prendre la lumière.

Sauf que…

S’agissant de Sony, il ne faut jamais avoir la mémoire courte. Entre l’Emotion Engine de la PS2, si puissant qu’il pouvait contrôler des ogives nucléaires, les démos de Motor Storm, de Killzone et de Eight Days ( jamais sorti) trop belles pour être vraies entre autres roublardises et ce depuis sa première console, le poker est du genre menteur quand le constructeur joue. Dans ce cas précis, difficile d’imputer quoi que ce soit à Sony, bien que dire que le moteur tourne sur sa machine fait preuve d’une certaine négociation.

Epic aurait pu tout aussi bien montrer son moteur sans préciser de support vu qu’il sera sur tous.

S’il ne faut pas immédiatement affirmer que ce que nous avons vu tourne sur un PC au prix inabordable ( ce qui ne sera pas une première), mieux vaudra être attentif et prudent. Les hostilités ne font que commencer et tous les moyens sont bons pour intimider son concurrent et obtenir le plébiscite populaire.


Toutefois, l’on est en droit de rêver. Ces machines nouvelle génération seront certainement des monstres de puissance, tout à fait capables de rassasier les rétines les plus délicates. L’Unreal Engine 5 sera un moteur solide quelque soit le support et est armé pour devenir une nouvelle étape graphique une fois celui-ci déployé.

Sauf que…

Ce qu’il m’a été donné de voir est un peu court d’un point de vue purement jeu. Environnement générique maintes fois ressassé dans trop de productions, pour un gameplay qui semble peu inspiré comme trop souvent dans le monde des Triple A, même si la séquence d’envol est assez saisissante, reconnaissons-le.

Alors les esprits chagrins que j’aime tant titiller, argueront – et à raison – qu’il s’agit d’une démonstration avant un jeu, de quoi montrer ce que la machine a dans le ventre et de rassurer les investisseurs qu’ils soient en bourse comme en magasins lors d’un acte d’achat.

Certes, mais avec le temps, je suis de moins en moins impressionnable. Avant l’E3 que je suis depuis ses débuts,  je consultais les retours des deux CES dans les magazines du début 90. Je suis bien entendu toujours sensible aux jolies choses, mais je suis surtout réceptif au gameplay et aux idées novatrices. De la créativité !

Oui cette démo est magnifique, mais ce n’est pas cela qui me donnera l’envie de m’offrir une PS5.

A la beauté pure j’ai toujours privilégié le charme. Nous rentrons dans une phase de séduction, l’on verra alors sur laquelle de ces machines je jetterai mon dévolu lorsqu’il sera temps de passer à autre chose..

About Jibé Jarraud
Responsable Editorial Rédacteur chez Pix'n Love, Retro vers le Futur Chroniqueur dans " Les Tauliers " sur Radio JV.com

A propos Jibé Jarraud 223 Articles
Responsable Editorial Rédacteur chez Pix'n Love, Retro vers le Futur Chroniqueur dans " Les Tauliers " sur Radio JV.com