F-ZERO 99 : C’est bien mais…

Hoouuu le shadowdrop ! Du moins le zoom caractéristique de la Super Nes sur la piste emblématique de Mute City a dû laisser en asphyxie maints joueurs qui ont dépassé depuis quelques années la quarantaine.

Dans ce court lapse de temps, tout y est passé dans ma tête :

-Ils font le remake du premier !
-C’est une compilation !
-Il sera offert avec le remake / remaster du GX !
-Un nouvel épisode arrive enfin après vingt ans à ronger son frein !

Il n’en sera rien. Rapidement l’on comprend que le premier F-ZERO désormais affublé d’un 99, permettra des joutes brutales et sans concessions et ce en étant très nombreux sur les circuits.
De quoi rappeler la surprise de voir trente véhicules en même temps dans F-ZERO X ; oui c’est bien vers lui qu’est allé ma réflexion et mon souvenir de l’été 1998 alors que je venais de fêter mes vingt-et-un printemps. GX étant la confirmation de tout.

Et alors que le jeu se joue exclusivement online, je me suis décidé de reprendre une année n’ayant plus d’abonnements en cours ( Nintendo comme Gamepass ) vu que je suis à la fin de Zelda et que j’aime encore me perdre en Hyrule.

La force de Tears Of The Kingdom fait que certaines choses peuvent attendre.
Mais là on parle d’un de mes jeux préférés.

On ne va pas se mentir, c’est toujours un plaisir de jouer à un tel titre de légende ( en vérité régulièrement ) mais différemment. Et si on est dans des chaussons, la compétition est tout de même d’un assez haut niveau, de quoi se cramponner à son pad. Belle aubaine.

F-ZERO 99 modifie quelques éléments. Les pistes semblent plus large, l’hyperboost power initié dans le X fait son apparition et remplace avantageusement l’unique boost offert par tour du premier.
Ajoutons la possibilité d’emprunter une piste raccourci une fois plusieurs gemmes glanées offre de nouvelles perspectives.



Nintendo qui disait avoir tout raconté concernant sa licence, prouve qu’avec quelques nouvelles idées bienvenues, se contredit de fort belle manière.

Car si cet argument a toujours été mis en avant par le développeur, l’on voit bien que son intérêt est plus dans Mario Kart niveau jeu de course. Soyons lucides, à l’instar des Shoot Them Up, Beat Them Up et Fighting Games, prendre le volant d’engins virtuels n’intéresse plus grand monde. Du moins les jeunes générations qui je ne jurent que par les FPS, Among Us et que sais-je comme jeux qui n’intéressent pas le type, auteur de ce texte qui vient de faire un pas franc vers la cinquantaine.

Gran Turismo a nettement moins de succès que de par le passé, Forza trouve une respiration grâce au Gamepass et Ridge Racer n’existe tout simplement plus.

Par contre s’agissant de faire des dérapages en lançant des carapaces, il y a du monde ; beaucoup de monde. Et Nintendo le sait ; le succès des différents DLC de Mario Kart 8 comme ses ventes insolentes encore aujourd’hui en neuf le confirment.

Maintenant, quid de ce F-ZERO 99. Chic cadeau frustrant pour les boomers ou test?

Takaya Imamura qui a travaillé sur le jeu originel partage sur les réseaux sont emballement concernant le retour de Captain Falcon et ses camarades. Récemment il ne cachait pas son envie de revenir chez Nintendo pour travailler sur une licence très appréciée des fans. On se doute de laquelle.

Toshihiro Nagoshi père des Yakuza et producteur de F-ZERO GX pour le compte de SEGA, affirmait en début de mois qu’il est tout à fait disposé à endosser ce même rôle pour un potentiel retour de la série.

Et F-ZERO 99 de se poser là sans risque de ne trouver aucun joueur vu qu’à chacune de mes parties c’est en masse qu’ils viennent me défier et moi de même.

Nintendo a tout en mains pour désormais faire plaisir à ses plus vieux fans et possiblement les plus jeunes, déjà accoutumés à F-ZERO tant dans Mario Kart 8 et Super Smash Bros.

Il n’est pas là question de faire le devin, d’annoncer une arrivée prochaine car tous les feux seraient au vert. Je ne suis pas encore Youtuber.

En revanche, en faire le vœu pieux oui.

Alors jouez, jouons à F-ZERO 99 pour que Nintendo soit assuré que cette légende du jeu vidéo mérite autant que ses adorateurs, le meilleur des traitements.








About Jibé Jarraud
Responsable Editorial Grand Sachem de http://ZePlayer.com I Scribouillard dans des zines de JV et éternel amoureux de jeux nippons insensés I Voix dans le podcast Super Retro Mega X sur Radiokawa.com

A propos Jibé Jarraud 260 Articles
Responsable Editorial Grand Sachem de http://ZePlayer.com I Scribouillard dans des zines de JV et éternel amoureux de jeux nippons insensés I Voix dans le podcast Super Retro Mega X sur Radiokawa.com