30.2 millions de PS4 ? Sérieusement…

En deux années de temps, Sony a réussi un coup de Maître en écoulant un nombre important d’unités. Une performance étonnante compte tenu du catalogue plutôt très moyen de la machine la plus populaire du moment.

A sa sortie – comme la Xbox One -, la Playstation 4 n’avait pas grand chose à proposer. Beaucoup de jeux multisupport, des exclusivités sans éclats et un manque d’identité certain.

Les choses se seront améliorées courant 2015, mais ce n’est pas The Order 1886 sans génie ou Until Dawn aussi mal écrit que plutôt réussi techniquement qui peuvent faire dépenser 400 euros. Reste un très bon Bloodborne, à condition d’aimer se faire du mal, beaucoup de mal tant il est sadique.

A comparaison, le PC et surtout la Wii U, explosent sans mal la dernière née de l’inventeur du Walkman d’un point de vue jeux originaux et surtout de qualité. Deux ans d’activité et constat décevant pour certains  tandis que d’autres se satisfont de l’offre.

Reconnaissons cependant que l’année 2016 devrait corriger le tir avec des annonces en nombre et plutôt alléchantes.

30.2 millions ce n’est pas rien, et on ne peut que penser avec une certaine tristesse à la Jaguar, à la 3DO qui avaient pourtant des jeux exclusifs et pour certains – si on se réfère à l’époque – plutôt bons. Pourtant, elles n’ont jamais réussi là où Sony écrase la concurrence avec si peu.

Les mœurs ont changé, la marque Playstation est une success story et pour beaucoup l’Evidence ludique.

Injustice? Au regard de l’histoire certainement, mais nous ne sommes plus dans les années 90 et déjà plus dans les années 2000 depuis un bon moment.

A propos Jibé Jarraud 150 Articles
Responsable Editorial Rédacteur chez Pix'n Love, Retro vers le Futur Chroniqueur dans " Les Tauliers " sur Radio JV.com