Fin du Club Nintendo : Bon débarras?

Arrivé en 2002 avec les cartes à gratter pour glaner des points, le Club Nintendo a dès ses débuts divisé la communauté. Chiche en lots, ces derniers n’avaient que peu d’intérêt vu qu’ils étaient sous forme de fonds d’écran et autre sonneries pour téléphone mobile.

Un virage à 180 degrés s’était effectué avec des dotations nettement plus attrayantes. Des figurines, des objets estampillés Nintendo, la compilation collector de Zelda sur GameCube, la fameuse statue de Link ou la réédition du Game & Watch Ball. Un souci cependant; se les offrir nécessite de nombreux points, chose qui se fait uniquement par l’achat de maints jeux essentiellement Nintendo.

Délicat, et nécessairement un peu injuste, à moins d’avoir une capacité financière importante.

Ajoutons que les points attribués par jeu et machine ont baissé par la suite. Mieux valait être en excellent terme avec son revendeur qui pouvait à l’occasion en donner de jeux d’occasion.

Un club en demi-teinte, surtout en comparaison avec son équivalent japonais.

Qu’importe, cette fois c’est acté. Le Club a fermé ses portes ou presque, vu qu’il reste possible d’échanger ses points jusqu’au 31 juillet. Un nouveau programme de fidélité devrait apparaître et il n’est pas exclu que le partenariat avec DeNA puisse offrir de nouvelles fonctionnalités que ce soit sur ordinateur, tablette et mobile.

Finalement pertinent. Ceux qui ont connu le Club Nintendo période N.e.s, se souviennent non sans nostalgie de leur magazine qu’ils recevaient à domicile. On y voyait les nouveaux  jeux, et des profils de joueurs ( enfants-ados) qui parlaient de leurs titres préférés. Une impression de communauté à ce point forte que même SEGA l’avait reproduite pour son compte. Avec moins de succès.

Il se dessine quelque chose qui va dans le bon sens depuis l’arrivée de la 3DS et de la Wii U. Finalement croiser des Miis sur sa portable comme le Network, échanger, dessiner offre cette volonté de faire partie d’une grande famille.

Le retour du Nintendo World Championships lors du dernier E3 prouve que Nintendo veut à nouveau fédérer ses joueurs.

Et finalement, les Nintendo Direct s’inscrivent dans une forme de partage et d’intimité.

Une bonne odeur des années 80-90 se fait sentir. Il ne manquerait plus qu’un retour des Nintendo Super Tour avec ses camions pour que la fête soit complète.

En attendant, on échange ses points, on récupère des trucs et des machins et on nourrit un bel espoir. Que The Nintendo Difference s’affirme.

 

About Jibé Jarraud
Responsable Editorial Rédacteur chez Pix'n Love, Retro vers le Futur Chroniqueur dans " Les Tauliers " sur Radio JV.com

A propos Jibé Jarraud 157 Articles
Responsable Editorial Rédacteur chez Pix'n Love, Retro vers le Futur Chroniqueur dans " Les Tauliers " sur Radio JV.com