Quand Blizz nous prend pour des cons

Les 7 et 8 novembre prochains, c’est la grand-messe annuelle des amateurs des jeux estampillés Blizzard.

Deux jours de folie à base d’écrans géants, de conférences, de LAN bestiales et de cosplays en veux-tu en voilà avec du gros du beau de la moche et autres créatures accortes, comme à fuir.  Enfin tout dépend des goûts.

Encore mieux : La présence exceptionnelle du groupe de Trash Metallica rien que ça.

Toujours est-il que pour les malheureux qui ne pourront faire le voyage, Blizzard dans sa grande mansuétude propose un pass virtuel histoire de profiter de l’effervescence sans la multitude.  Mais vous imaginiez que comme pendant l’E3 la promenade serait gratuite? Raté, il faudra mettre la main au portefeuille et débourser quelques 29.99 euros.

Et d’un coup l’on se dit que l’on va laisser tout ce petit monde faire la fête.

29.99 euros certes on n’aura pas besoin de faire les yeux doux au physio à l’entrée, ni même payer le vestiaire, mais ramener sa bouteille quand même devant l’écran.

Un plan onéreux, sauf peut-être pour les nerds-geeks-otakus qui vivent par procuration. Pour le prix autant tenter un rencard d’une nuit sur un site de rencontre.

A propos Jibé Jarraud 150 Articles
Responsable Editorial Rédacteur chez Pix'n Love, Retro vers le Futur Chroniqueur dans " Les Tauliers " sur Radio JV.com