Un regard sur la 3DS XL

Malgré quelques désappointements de voir peu de temps après sa sortie, l’évolution de la 3DS, force est de constater que cette « nouvelle » machine se pare d’atouts séductions évidents, et peut-être suffisants allez savoir, pour passer une nouvelle fois en caisse.

La force de la 3DS XL est bel et bien son écran. Massif, celui-ci de 90% plus grand fait nettement la différence. Confort de jeu accru, la 3D prend pour le coup une toute autre dimension, et les plus réfractaires à cette technologie de reconnaître enfin l’utiliser tant elle apparaît plus agréable.
Une telle surface offre une immersion plus prégnante, et la 3D dite gadget voire superfétatoire, devient à défaut d’être absolument nécessaire, un plus évident. Ce n’est pas la taille qui compte ? Tu parles !

Mais qui dit taille agrandie, dit en toute logique une résolution amoindrie, et la crainte d’une image étirée perdant en qualité est ipso facto présente. Car bien entendu, plus un écran est petit, plus forte est la netteté. Cependant jouer sur 3DS XL se veut bien plus agréable que sur 3DS, et quand bien même la très légère perte.

Se parant de ce XL avantageux, quid de la prise en main. Nous sommes rappelons le en présence d’une console portable.

Bien que plus imposante, celle-ci se fait aisément, sans que l’on souffre d’une sensation de lourdeur. Plus étonnant c’est une impression de légèreté gagnée alors que le poids est supérieur de 100 grammes.

Ses formes plus rondes, et ce design semblant affiné réussissent à tromper le joueur. Bien joué.

Toujours au chapitre des finitions, la qualité plastique divise les ceux-ce qui la trouvent trop faiblarde et les autres bien heureux d’en finir avec l’aspect glossy. Moins jouet mais pas assez haut de gamme comme peut l’être la Vita, tout est question d’appréciation.

Plus gironde, la nouvelle version de la 3DS est moins portable qu’auparavant, et dès lors on entend ici et là de nombreuses critiques. Cependant, avons-nous déjà vu dans les années 90 des personnes capables de mettre un Gameboy dans leur poche de jean’s ?

Rappelons que depuis quelques années, la miniaturisation à outrance semble passer de mode. Les téléphones déjà se veulent de plus en plus imposants. Il suffit de voir la différence entre le Galaxy S et le Galaxy SIII pour s’en convaincre. On annonce d’ailleurs un iPhone 5 au gabarit supérieur.

Les tablettes devenues l’apanage du nomadisme, se logent dans des sacs à dos. Tout comme au final les nouvelles consoles portables, qu’elles soient 3DS ou PS Vita.

Une habitude prise depuis la démocratisation des PC Laptops qui encombrants et lourds dans leurs sacoches, sont pourtant dédiés à une solution : la mobilité.

Enfin, il ne faut pas oublier qu’une grande partie des joueurs, utilisent leurs consoles portables chez eux, souvent en compagne nocturne posée sur le chevet.

Alors s’il y a une critique une seule à émettre, c’est bien le manque du second stick analogique, facilitant grandement les déplacements de caméra. On aurait pu y croire, mais il semblerait que Nintendo dès le début du projet ait sciemment amputé sa console de cette fonction, pour rendre l’écran tactile réellement utile. Ainsi séparé du principal, son utilisation sans gêner ce que l’on voit sur l’autre reste appréciable à la différence d’autres appareils tactiles.

Et puis tant que l’on y est, le chargeur en option fait doucement sourire. 25 euros à rajouter (si produit officiel). Pas une manne, mais un désagrément réel.

Un écran contre un stick, tel serait le pari de Nintendo. Il existera toujours la possibilité d’adjoindre le fameux circle pad. Pas sûr que cela fasse des émules…

Et hormis cette « erreur », difficile de ne pas trouver cette nouvelle console particulièrement attirante. Une bien belle machine qui devrait à n’en pas douter, trouver son public aisément.

Jibé

About Jibé Jarraud
Responsable Editorial Rédacteur chez Pix'n Love, Retro vers le Futur Chroniqueur dans " Les Tauliers " sur Radio JV.com

A propos Jibé Jarraud 156 Articles
Responsable Editorial Rédacteur chez Pix'n Love, Retro vers le Futur Chroniqueur dans " Les Tauliers " sur Radio JV.com