Le doigt d’honneur de Nintendo

L’E3 est toujours l’occasion pour les constructeurs de bomber le torse, bander les muscles et montrer à qui voudra bien le croire qu’il est le plus beau, le plus grand et le meilleur. Chaque année on dit qu’untel a gagné la bataille des conférences, que cet autre réussit à rassurer voire à émerveiller.

Mais depuis quelques années, un seul ne semble plus vouloir participer à la fête s’étant même retiré de ce grand raout il y a quelques années. Celui-ci, Nintendo, procède désormais selon ses envies et se moque bien du grand barnum en proposant régulièrement des Nintendo Direct sur l’année.

Vu les misérables prestations ères Wii et Wii U, l’on se dit que la raison l’emporte, mais tout de même ; Nintendo avait-il le droit de nous insulter de la sorte?

Un Nintendo Direct estampillé E3, soit le moment idéal de dérouler largement après une première année de Switch remarquable et l’annonce de Metroid Prime 4 lors de la dernière édition. Des attentes fortes même si l’on savait que Pokémon et Smash Bros seraient présentés, Kyoto ayant préféré mettre fin à toute surprise en les annonçant pré E3.

Ainsi ce Nintendo Direct était clairement sous le signe de l’infomercial. Peu d’annonces fortes hormis peut-être un Fire Emblem courant 2019 et un gentil Mario Party. Même Pokémon Let’s Go s’est vu en retrait, mais il avait déjà bénéficié d’une présentation et certainement qu’un Nintendo Direct lui sera consacré quelques semaines avant sa sortie.

Au lieu d’une profusion de titres, c’est la larme à l’œil que le constat s’est fait : Smash Bros pis c’est marre ! Concrètement, c’est plus de vingt-cinq minutes dédiées au jeu de Masahiro Sakurai soit plus de la moitié de la durée de la vidéo. Evidemment, les fans sont aux anges. Ultimate comprend tous les personnages des différents épisodes, se veut plus complet, réajusté et voit l’arrivée de nouveaux combattants en la personne de Ridley, ce bon vieux camarade qui nous pourrit la vie depuis le premier Metroid.

Mais pour celui qui n’en a cure de Smash et Pokémon? Que va-t-il mettre sous son sapin? Alors que le ptérodactyle/dragon se montre, l’espoir de voir Metroid Prime 4 était grand. Très grand. Trop grand…

Ainsi Nintendo balaye d’un revers de main la base même de ceux qui aiment Nintendo, préférant se consacrer à un public plus jeune qui mangent bouffent du Pokémon et du Smash à outrance. Un peu comme si Sony ne se consacrait qu’à The Last Of Us 2 ou Microsoft à Gears 5.

Impensable. 

Va te faire voir  le quarantenaire que je suis ! Tu les as aimées tes licences N.E.S et SUPER N.E.S ? Tu peux toujours pleurer, ce n’est  plus pour toi! F-ZERO ? On se marre ! Mother ? Mais pourquoi faire ! Tu veux pas non plus que l’on te fasse plaisir alors qu’avec deux jeux et une Pokéball à quarante balles on va se gaver ! J’avoue avoir eu la gorge nouée, ce n’est clairement pas ma guerre. 

Alors je pourrais rétorquer en vieux con, que je suis preneur d’un Luigi’s Mansion 3 et même d’un Wave Race dont je ne suis pas le plus grand amateur ou toute autre sucrerie que la disette prochaine risque bien de ralentir nettement la progression de Nintendo qui voit son titre en bourse chuter de 7% après sa prestation.

A jouer au con…

Si Pokémon est un system seller, c’est nettement moins le cas pour Smash Bros. Certes le jeu a connu de fortes ventes mais sur un parc déjà installé et de fans.  Les chiffres parlent d’eux-mêmes, la Wii U a connu une embellie grâce à Mario Kart qui s’est bien plus vendu que Smash acheté par le public qui avait déjà la machine et ainsi le jeu de connaître ses meilleures ventes sur 3DS.

Car, nombre de joueurs quarantenaires ont finalement cédé à l’achat de la Switch l’an passé grâce à Zelda Breath Of The Wild et Mario Odyssey. Heureux, ils se seront notamment consacrés à Xenoblade 2 tout en attendant de prochaines annonces à même de faire battre leurs cœurs d’éternels ados.

Raté, bien que certains aiment Smash Bros voire Pokémon. 

Cependant, si rien de plus conséquent ne leur est proposé pour les fêtes, la Switch pourrait bien se retrouver dans un carton, et pourquoi pas sur le comptoir d’une boutique prête à être revendue. Souvenons-nous du sort de la Wii qui aura connu une défection terrible deux ans après sa sortie.

Alors on se rassure. On se dit prochains Nintendo Direct vu que c’est la façon d’agir de Nintendo. Peut-on imaginer que Nintendo ait tout prévu, y compris cette déferlante de critiques légitimes pour réagir en conséquence en montrant ce que la majorité attendait de voir ?

On ne l’affirmera pas, mais on le recommandera plus que vivement.

About Jibé Jarraud
Responsable Editorial Rédacteur chez Pix'n Love, Retro vers le Futur Chroniqueur dans " Les Tauliers " sur Radio JV.com

A propos Jibé Jarraud 174 Articles
Responsable Editorial Rédacteur chez Pix'n Love, Retro vers le Futur Chroniqueur dans " Les Tauliers " sur Radio JV.com