Punky vs. Chièze : Fight!

Querelles de clocher et blabla oiseux. Tel est ce que l’on retiendra de l’article de Tristan Jacobé (alias Punky Boy) via son site Press Start Button.fr. Mais que se passe t-il dans ce doux milieu de la presse vidéo ludique, faite de magazines, de sites et divers blogs ?

Un vent de colères et frustrations semble souffler sur les relations de bonnes ententes. Du moins c’est ce que semble mettre en exergue l’intéressé, ne serait-ce que par son titre aux allures d’un « J’Accuse » de Zola :

« Reproches, agressivité… Déclin du capital sympathie d’un site de JV. »

En résumé, Tristan Jacobé se plaint d’un comportement belliqueux de la part entre autre de Julien Chièze et Gregory Szriftgiser (alias Rahan), rédacteurs du site Gameblog.fr.

Le contentieux viendrait de railleries répétées de Press Start Button, à leurs encontres, furent-elles sur le ton de la légèreté. Du troll comme il est désormais coutume de dire.

La scène prend place durant la dernière édition de Japan Expo; plus précisément devant le stand de Gameblog. Et Julien Chièze de dire alors que Tristan Jacobé lui rendait visite: « Ah tiens, le site des gens qui ne nous aiment pas !».

D’un ton acerbe selon Jacobé, qui essuyant le camouflet se sent en droit de répondre d’abord de vive voix avec ses belligérants puis par écrit.

Julien Chièze s’en défendra, invoquant la mauvaise interprétation de son interlocuteur.

Réaction légitime ou non, la chose se veut au final lacunaire et esquisse une situation misérable que l’on ne voit que dans ce milieu dégoulinant de non dits, en se cachant tout en marmonnant dans sa barbe. Du Hide and Shoot, à l’instar des FPS.

A commencer par Tristan Jacobé, qui se refusera de citer le site et les personnes incriminés. Ainsi ils seront appelés Lol.fr, Mr.Lol_1 , Mr.Lol_2 et fin du fin Mr.lol_en_chef . Toute une réjouissance littéraire ; de quoi provoquer quelques incompréhensions à la lecture. Mais baste, accordons à son auteur les maladresses de sa jeunesse.

Un pavé. Voilà ce qu’il nous est donné de lire. Un jeune homme touché en plein cœur, pris de cette terrible affliction qui se répand durant de longs paragraphes sur un amour en berne devenu haine envers Gameblog.fr . La première ligne aurait pu être « Cher Journal… » que la chose n’aurait choqué personne vu le contenu.

Cela aurait pu en rester là. On pleure un bon coup, on se mouche, et demain et un autre jour. Vous plaisantez; à l’heure du micro blogging et autres espaces de discussions, la chose s’est propagée sur le réseau social Facebook. Le débat ne pouvait que s’alimenter sauf que nous avons eu à faire à un règlement de compte digne d’une cour de récréation.

Si les protagonistes de cette joute avaient été célèbres, pour sûr que Morandini en aurait fait ses choux gras.

De la réponse de Berger à la Bergère, faite de « Je t’aime moi non plus », de mea culpa , de gnagnagna et de « c‘est même pas vrai d’abord ».

Alors qu’il voulait tenter l’estocade par ce texte assassin, Tristan Jacobé se fait rosser et l’on sonne l’hallali, tandis que l’on peine à comprendre la réaction de Gameblog .

Qu’un quidam de vingt deux ans se sente obligé de s’exprimer est recevable. En revanche, des gens d’expériences et salués par la profession ont-ils besoin de se justifier par ce biais? Le off n’existe t-il pas ?

Un communiqué lapidaire eût été plus judicieux et professionnel. Avons-nous encore quinze ans pour se jeter aux visages telles assertions puériles?

Si le milieu du jeu vidéo était un village, on l’appellerait Clochemerle assurément.

Jamais au grand jamais on ne verrait telles réactions entre rédactions d’autre domaines. Imaginez Christophe Barbier de l’Express, chicaner Joseph Macé-Scaron de Marianne. Cela n’a pas de sens.

Alors que l’on souhaite que le jeu vidéo obtienne une reconnaissance réelle, l’on se rend compte hélas, que le chemin semble encore long.

Est-ce que – et la question est d’importance – c’est celui qui dit qui est ?

De l’élégance que Diable !

Jibé

Lire l’article de Tristan Jacobé

A propos Jibé Jarraud 150 Articles
Responsable Editorial Rédacteur chez Pix'n Love, Retro vers le Futur Chroniqueur dans " Les Tauliers " sur Radio JV.com