Interview : Docteur Lakav

Voilà une année que le Docteur Lakav a quitté Nolife pour se retirer de la vie médiatique, mais certainement pas ludique. De nouveau vaillant, ce chercheur fieffé revient en nous proposant une publication chez IG Mag. Un retour du Hidden Palace mais à lire cette fois.

Salut Lakav, ça faisait un bon moment que l’on n’avait pas eu de tes nouvelles. Aussi j’ai envie de te poser le fameux  » Quoi de neuf Docteur ? « 

Suite à mon départ de Nolife, j’ai décidé de me retirer également de la vie médiatique. Certainement une nécessité pour me permettre de faire le point, de réfléchir à la situation qui s’ouvrait alors à moi. C’est ainsi que j’ai sorti de mes cartons ce vieux projet que j’élaborais depuis quelques années. Ainsi je suis resté dans « la cave  » éclairé à la bougie si je puis dire.

Ce projet voit finalement le jour sous la houlette Ankama et plus exactement sous le pavillon IG Mag.

En effet, et c’est le fruit de nombreuses heures de labeur enfin concrétisées. C’est comme une mission qui m’habite depuis des années et que j’avais déjà accomplie en partie avec l’émission Hidden Palace sur Nolife. Cette dernière n’existant plus et étant particulièrement adepte de l’adage :  » Les paroles s’envolent, les écrits restent » , je me suis dis que Hidden Palace devait se voir proposer à la lecture des yeux curieux.

Ainsi Hidden Palace devient ce Hors Série IG : Anecdotes et Trivia. Mais ne crains tu pas que ceux qui te suivaient ne soient perdus?

Je ne le pense pas. Ceux qui connaissent l’émission sont en général restés assez partisans de Nolife et par voie de conséquence s’intéressent à IG Mag vu les liens qu’ont Nolife et Ankama. J’accorde qu’il existe un risque mais je souhaitais ne pas uniquement limiter cette publication à celles et ceux qui connaissent mon travail justement. Les aficionados du Palace Secret retrouveront leurs marques aisément, et les nouveaux venus pourront découvrir tout ce qui a fait le charme de l’émission.

Peux tu nous décrire ce que nous allons découvrir à la lecture de cette publication? Un florilège de différentes émissions?

La chose eut été facile et je me le suis refusé. Hidden Palace est basé sur la découverte, la recherche. La plus grande partie des thèmes abordés dans le livre est totalement inédite. Ce sont des choses que j’aurais voulu traiter si l’émission avait perduré ou encore que je découvertes un peu après la diffusion. En outre, les anciens thèmes qui figurent dans le bouquin ont donc tous été réétudiés car ils nécessitent une ré-actualisation.

Cela permet d’étoffer le contenu, d’éliminer le superflus et d’aborder des sujets que l’on ne peut traiter dans un format vidéo aussi court. Il y a donc plus de nouvelles choses que d’anciennes. J’ajoute que j’ai mis quelques trucs et astuces, de quoi renforcer cet aspect documentation et rester dans l’esprit des magazines des années 1990, où on en trouvait partout, de nos jours, les trucs et astuces en tant que tel sont un peu morts.

C’était aussi une volonté de laissé au lecteur la possibilité d’aller vérifier par lui-même ce qui est écrit, et de faire son petit Hidden Palace en solo et pourquoi pas briller devant ses amis. Parce qu’après tout vérifier l’information est l’axiome du Hidden Palace et par extension du IG Hors Série.

Le but étant de traiter un maximum de jeux sur toutes les plateformes concernées, je puis vous assurer qu’il y aura de nombreuses surprises. A ce titre, j’ai particulièrement apprécié développé sur des jeux fondateurs mais méconnus en France. Connaissez-vous réellement Elevator Action ou Qix?

Et combien de jeux passes-tu en revue?

C’est difficile à établir mais énormément. Ce qui est acté c’est le nombre de 268 pages. De quoi s’offrir quelques longues heures de lecture.

La mode du « Retro Gaming  » bat son plein. L’on connait les éditions Pix N Love et un nouvel acteur vient faire son apparition. Comment se situe ce Hors Série et ne crains tu pas que l’on te traite de copieur?

Nullement. Je voudrais déjà dire que ni le Hidden Palace et ni ce IG Hors Série ne se positionne dans la frange Retro-Gaming. On part souvent de la base qui forcément vient du passé, mais on va jusqu’aux dernières productions. On ne se cantonne pas aux vieux jeux pixélisés, on parle aussi bien de Joe&Mac que de Ulala. De plus,nos traitements n’ont rien à voir. Je vois plus mon travail comme des biographies de personnages là ou Pix N Love raconte l’histoire du jeu et son développement. 

A titre d’exemple Kunio Kun me parait assez parlant. Pix N Love a très bien traité de la genèse du jeu, des influences jusqu’à ouvrir la porte de Double Dragon. Moi je parle du personnage, de ses apparitions dans différents jeux et de son impact sur la jeunesse comme sur l’univers du jeu vidéo. Finalement nous sommes assez complémentaires.

Toujours au sujet de la comparaison, le choix de la publication en presse plutôt qu’en édition comme Pix N Love peut surprendre quand l’on voit la qualité finale de l’ouvrage.

C’est un choix, mais il faut savoir que dans les librairies dites ‘classiques’ il n’existe pas de rayonnage pour les ouvrages traitants du jeu vidéo. D’un magasin à l’autre on peut se retrouver entre le rayon informatique avec les Photoshop facile, ou au rayon mangas. Autant dire pas forcément là où les gens intéressés par ce type de livre pourraient chercher. Disons qu’avec ce constat, la presse devient logique, c’est encore là que les gens vont se rassasier en lecture vidéo ludique.

Pour revenir à cette mode du Retrogaming, qu’en penses tu au final. Délire de vieux cons nostalgiques, ou hype sur buzzé pour des jeunes en mal de passé?

Certainement un peu des deux. Personnellement je fais en sorte de ne pas trop regarder ce qu’il se passe histoire de ne pas être trop dégouté et ne m’exprime que peu sur le sujet. Je te sais virulent en la matière, moi je préfère rester discret bien que nous partageons les mêmes idées. Je trouve juste dommage d’en faire une mode.

Entendons nous bien, je trouve réjouissant d’en parler, d’évoquer les bons souvenirs liés à cette passion. Mais il ne faut pas trop en faire sans quoi l’on gâcherait tout. Le pire finalement est de voir le manque de respect manifeste pour plaire aux anciens comme aux jeunes qui n’y connaissent que peu ou prou.

Tout le monde s’excite devant le retour de Pit avec un nouveau Kid Icarus. Même celui de 20 ans alors que ça m’étonnerait qu’il sache réellement de quoi il s’agit. Non seulement c’est imbécile, mais voir ce que devient la licence me fait grand mal. Quel est le rapport avec les deux anciens jeux sortis sur N.E.S et Gameboy? Kid Icarus devenu une sorte de Panzer Dragoon voire Beat Them All? Que l’on m’explique. Je ne dis pas que le jeu sera mauvais, mais la chose me choque. C’est comme si je prenais Axel de Streets Of Rage et que je le mettais dans un jeu de plateformes. Après c’est là loi du marché tout ça, et il se peut que je me trompe et que le jeu soit excellent.

Si le succès est au rendez-vous ( ce que l’on te souhaite), tu penseras certainement à un second bouquin.

Bien entendu. Le sujet est vaste et cette seule publication ne sera pas suffisante pour balayer l’ensemble de l’histoire. Il y a encore tant à dire, à développer, et j’en ai encore sous le capot. Il y a toute une liste de thèmes qui n’attend qu’à être rédigés. Certaines séries d’ailleurs mériteraient qu’on leur consacre un ouvrage dédié. Reste à savoir si le public suivra, mais si tel est le cas je dis Banco !

Même s’il ne n porte pas la mention Hidden Palace, ce livre affirme ton retour sur le devant de la scène. Une manière de nous dire que le Hidden Palace rouvre ses portes?

C’est hélas assez compliqué. Je pense qu’il y a une volonté réelle du public de retrouver l’émission. Cependant, si je suis motivé, je dois aussi affronter les écueils logistiques et financiers. Je serai très heureux de revenir dans la Maison Nolife, mais la chaîne n’est pas forcément prête à accueillir de nouveau HP pour des raisons de coûts, de logistique ou de planning. Gageons que la publicité arrivant améliorera les choses.

Au delà de la réussite , qu’est ce que l’on peut te souhaiter?

Tout plein de bonnes choses… Que le bouquin se vende bien, mais surtout que les gens apprécient le travail et en redemanderont ! Espérons surtout que cette formule trouvera son public, car c’est une vision légèrement différente de ce qui se fait en la matière sur ce même média. J’y ai investi beaucoup de temps et me suis beaucoup impliqué, pour essayer de plaire au plus grand nombre.

Ensuite plus personnellement, j’essaie de me lancer dans la création de jeu vidéo, un autre de mes rêves, j’espère que les gens me suivront dans mes prochaines aventures, car il y a des choses qui se mettent en place,mais ça c’est une autre histoire et c’est un peu tôt pour en parler.

Propos recueillis par Jibé

A propos Jibé Jarraud 152 Articles
Responsable Editorial Rédacteur chez Pix'n Love, Retro vers le Futur Chroniqueur dans " Les Tauliers " sur Radio JV.com